• malissa545

7 réflexes primitifs du nouveau-né à la naissance

Avez-vous déjà été surpris par la force avec laquelle un bébé agrippait votre doigt ? Cette réaction fait partie des réflexes primitifs du nouveau-né. Il s’agit d’une réponse involontaire à une sollicitation externe. Avec le développement de l’enfant, ces mouvements vont disparaître, remplacés par d’autres, posturaux. Les chercheurs dénombrent une soixantaine de réflexes archaïques. En voici quelques-uns !

1/ Le réflexe de Moro

Un bruit soudain, un mouvement brusque, et voilà Bébé qui réagit. Il écarte en même temps ses jambes, ses bras et ses doigts, avant de les ramener serrés contre lui. Souvent, il se met même à crier ou à pleurer. Cette réaction, parfois interprétée comme du stress, est un signe que le système nerveux fonctionne bien. Le réflexe de Moro disparaît vers les 5 mois de l’enfant, remplacé par un sursaut de surprise.

2/ Le réflexe de succion

Si, par exemple, vous présentez votre doigt à Bébé, vous le verrez essayer de téter. La succion est l’un des premiers réflexes archaïques des nourrissons. Il apparaît d’ailleurs durant la grossesse. Il permet au tout-petit de se nourrir et d’avaler. Ce réflexe de succion est également une source de satisfaction pour l’enfant. De cette façon, il évacue tensions et frustrations.

3/ Le réflexe de nage

Bébé se montre aussi à l’aise dans l’eau que dans le centre de maman. Logique : il vient de passer 9 mois entouré de liquide amniotique ! Tous les nouveaux-nés possèdent le réflexe de nage. Plongés dan l’eau, ils vont automatiquement bloquer leur respiration et agiter leurs jambes et leurs bras. Ce réflexe primitif perdure jusqu’au premier anniversaire de l’enfant. Entre temps, celui-ci peut profiter de tous les bienfaits de l’eau grâce à des séances d’hydrothérapie !

4/ Le réflexe de ramper

Observez votre bébé couché sur le ventre : il allonge ses jambes pour avancer en même temps qu’il relève ses fesses. Le réflexe de ramper permet au nouveau-né de se déplacer sur le corps de sa mère. En effet, l’instinct de survie et la recherche de protection sont au cœur des réflexes archaïques. Ainsi, il peut trouver le sein pour se nourrir, comme les bras pour se mettre en sécurité.

5/ Le réflexe de Babinski

Si vous passez votre doigt le long du pied de votre bébé, vous verrez ses orteils se déplier en éventail. Le gros orteil se relève un peu, tandis que la jambe se positionne également différemment. Aussi appelé réflexe cutané plantaire, le réflexe de Babinski touche autant à la posture qu’au système cognitif. Il concerne la coordination et le renforcement des pieds. Sa stimulation influe plus tard sur une bonne marche bipédique.

6/ Réflexe des points cardinaux

Quand vous caressez la joue de votre bébé, vous voyez celui-ci tourner la tête vers votre main, tout en ouvrant la bouche. Le réflexe des points cardinaux, aussi désigné comme réflexe de recherche, est essentiel au cours de l’allaitement. C’est lui qui va effectivement aider l’enfant à trouver le sein. Ce réflexe disparaît aux alentours du 4ème mois.

7/ Le réflexe d’agrippement

C’est sans doute l’un des réflexes primitifs les plus connus ! Un nourrisson serre avec force tout ce qui se trouve dans sa main. Ce réflexe touche au système de coordination moteur. Si, autrefois, il s’agissait d’un réflexe de survie, aujourd’hui, il participe pleinement au développement des liens d’attachement.

Les réflexes primitifs du nouveau-né ont un impact fort sur son évolution, psychique et moteur. Accompagner son enfant durant ses premiers mois est fondamental pour lui permettre de se développer sereinement. Le Baby Spa d’Amiens vous propose des séances de massage pour bébés afin d’acquérir les bons gestes. Réservez votre séance directement en ligne ou par téléphone.

24 vues0 commentaire